Gouvernance

Système de Gouvernance du Brésil 

Gouvernance

DÉMOCRATIE ET ​​STABILITÉ

Le Brésil a une démocratie consolidée, fondée sur des institutions solides, avec un environnement politique stable qui garantit les droits individuels. Avec plus de cinq siècles d'histoire, le pays combine un haut degré de maturité institutionnelle, politique et économique avec un immense potentiel de croissance et d'investissement.

 

Au cours des 20 dernières années, la stabilité démocratique a prévalu et le pays a connu six élections présidentielles régulières. Lors des élections de 2010, le pays a élu une femme présidente pour la première fois de son histoire.

 

La citoyenneté sociale et la liberté d'expression et de la presse sont des éléments essentiels de la démocratie brésilienne, ainsi que d'une politique étrangère qui prône la paix, le développement, les droits de l'homme, le multilatéralisme et l'intégration sud-américaine.

 

SYSTÈME POLITIQUE

 

Le Brésil est une république présidentielle fédérative et une démocratie constitutionnelle. Depuis son retour à la démocratie au milieu des années 80, le Brésil a cherché à améliorer la répartition des responsabilités et d'assurer une stricte séparation des pouvoirs entre l'exécutif, le législatif et le pouvoir judiciaire. En 1988, le Brésil a adopté une nouvelle Constitution, qui est la loi suprême du pays. La Constitution consacre la démocratie libérale au Brésil.

 

Pouvoir exécutif

Le pouvoir exécutif est de la responsabilité du président, qui est élu au suffrage universel direct dans un système à deux tours, pour un mandat de quatre ans, avec le droit de réélection. Si aucun candidat n'obtient la majorité absolue des votes valides, un bris d'égalité n'est tenu que entre les deux meilleurs candidats. Le président est responsable de la nomination du cabinet ministériel.

 

Pouvoir législatif

Le pouvoir législatif est de la responsabilité du Congrès national, qui se compose du Sénat (81 sénateurs élus par la majorité des voix pour un mandat de 8 ans) et la Chambre des députés (513 députés élus au scrutin proportionnel pour un mandat de quatre ans).

 

Pouvoir judiciaire

Le pouvoir judiciaire comprend la Cour suprême (Cour constitutionnelle); la Cour suprême de justice; les cours régionales fédérales et les cours fédérales; Tribunaux et tribunaux du travail; Tribunaux et bâtons électoraux; Tribunaux et bâtons militaires; et Cours et Varas des États et du District fédéral. Le pouvoir judiciaire brésilien est indépendant des pouvoirs exécutif et législatif. Le plus haut niveau est la Cour suprême fédérale. Les juges de la Cour suprême sont nommés par le président en raison de vacances dues à la retraite ou au décès des titulaires.

 

Division administrative

26 états (Acre, Alagoas, Amapá, Amazonas, Bahia, Ceará, Espírito Santo, Goiás, Maranhão, Mato Grosso, Mato Grosso do Sul, Minas Gerais, Pará, Paraíba, Parana, Pernambuco, Piauí, Rio de Janeiro, Rio Grande do Norte, Rio Grande do Sul, Rondônia, Roraima, Santa Catarina, São Paulo, Sergipe et Tocantins) et le District fédéral, où se trouve la capitale.